Myblog3D : réalité virtuelle et IHM multimodale

16 octobre 2008

La réalité virtuelle multi-utilisateurs permet de nouveaux services de communication interpersonnelle à distance médiatisée par des avatars dans des mondes virtuels habités. En rassemblant dans un même espace virtuel les objets partagés et les utilisateurs distants, elle offre un moyen d’interaction et de collaboration.
Le projet de R&D Myblog3D, développé par I-Maginer et 3 laboratoires de recherche (CNRS-Telecom Paris Tech, Telecom & Management Sud Paris, Université Paris 8) propose de renforcer la perception mutuelle des internautes communicant et partageant des objets au sein d’un espace 3D virtuel par un dispositif d’interaction innovant intégrant des interfaces perceptuelles et la restitution virtuelle 3D des utilisateurs.

Il prendra la forme concrète d’un simulateur d’entretiens d’embauche faisant interagir dans un environnement 3D un candidat représenté par son avatar et un responsable de recrutement représenté par un agent conversationnel, permettant donc de visualiser les interactions homme/avatar/ACA.

Par vision artificielle en temps réel, au moyen d’une webcam ou d’un capteur stéréoscopique, il va permettre d’animer avec réalisme les avatars à partir d’une acquisition des gestes et expressions du visage de l’utilisateur ainsi représenté. Les paramètres inaccessibles, par exemple la direction du regard ou la pose de la main, ou acquis avec une robustesse insuffisante, sont générés de façon réaliste à partir de modèles comportementaux.
Par une perception multimodale intégrant la vision et la voix, Myblog3D appréhende également les émotions du locuteur et ses objets d’intérêt. L’animation du visage des agents virtuels sera générée automatiquement, de façon le plus possible conforme à la parole prononcé par l’utilisateur et à son état émotionnel.
En outre, le projet propose des algorithmes de transformation dynamique de la voix et des visages parlants qui permettent une graduation dans le déguisement ou la découverte de l’identité.
Ce projet s’attaque donc au verrou technologique de la perception et de la modélisation humaine par la machine. Il rassemble des technologies issues de travaux de recherche et les intégre dans une application fonctionnant en temps réel sur des PC grand public.

Une première restitution publique est prévue le 20 novembre prochain à 14h30 dans les locaux de Telecom Paris Tech. Plus d’informations sur http://myblog3d.com

Publicités

Crise et innovation

13 octobre 2008

En ces temps de crise et de crainte face à l’avenir, il convient de se remémorer cette phrase d’Hannah Arendt extraite de « The human condition » : « La vie de l’homme se précipitant vers la mort entrainerait inévitablement à la ruine, à la destruction, tout ce qui est humain, n’était la faculté d’interrompre ce cours et de commencer du neuf, faculté inhérente à l’action comme pour rappeler constamment que les hommes, bien qu’ils doivent mourir, ne sont pas nés pour mourir mais pour innover. »

Commencer du neuf, innover, telle est la valeure première qui doit guider nos actions, telle est sans doute aussi la valeur première que l’on devrait replacer au coeur des pratiques sociales. Celà s’appelle aussi « fabriquer le futur » et c’est probablement la seule vraie stratégie de sortie de crise quand toutes les autres auront été épuisées.

I-Maginer, joignant le geste à la réflexion, s’est associée à « la Fabrique du Futur« , un dispositif citoyen de « living innovation » et de prospective 2.0 visant à démocratiser la prospective et l’innovation. Objectif : promouvoir la 3D et les mondes virtuels en tant qu’outils d’imagination collective et de co-création de produits, services et solutions innovants.

La Fabrique du Futur a constitué un consortium d’acteurs prééminents dans ces domaines (parmi lesquels on peut citer Dassault Systèmes, Institut Telecom, Loire Numérique, Cap Gemini…) et présenté la candidature de son Living Lab « 3D Living Innovation » au réseau européen des Living Labs (ENoLL).

Souhaitons lui toute la réussite qu’elle mérite et surtout d’être ce phare éclairant notre futur et nous aidant à imaginer les nouvelles solutions, les nouveaux services et produits de cette société de la connaissance et de l’intelligence collective vers laquelle nous nous dirigeons à grand pas.