Emotion ML 1.0, un premier rapport public

30 octobre 2009

Les émotions humaines représentent de plus en plus un aspect crucial des systèmes interactifs homme-machine. Surtout pour des utilisateurs non experts où les réactions à des systèmes intelligents complexes ressemblent à des interactions sociales, impliquant des sentiments comme la frustration, l’impatience, ou l’impuissance, si les choses tournent mal. En outre, la technologie est de plus en plus utilisée pour observer les interactions humaines, comme la frustration des clients dans les applications de centre d’appels. Le traitement de ces types d’états dans les systèmes technologiques exige une représentation appropriée, qui devrait rendre les concepts et les descriptions élaborées dans les sciences humaines disponibles pour une utilisation dans des contextes technologiques.

Mis en place par le World Wide Web Consortium (W3C)  le groupe de travail sur l’Emotion Markup Language (EmotionML) 1.0, vient de rendre public son premier rapport qui décrit un langage conçu pour être utilisable dans une grande variété de contextes technologiques tout en tenant compte des concepts issus des sciences humaines.

Ce rapport est un travail en cours à consulter ici.

Publicités